En route... vers un portail de la reconnaissance des compétences pour l'ensemble du Québec !

Je viens juste d’arriver au Canada, comment faire pour faire évaluer et faire reconnaître mes diplômes ? >

Le Ministère de l’Immigration de la Diversité et de l’Inclusion peut vous aider !

 

Faire évaluer : L'évaluation comparative des études effectuées hors du Québec est un avis d'expert délivré par le ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion à titre indicatif seulement. Elle n'est ni un diplôme, ni une équivalence de diplôme. L'évaluation comparative établit une comparaison générale entre deux systèmes éducatifs officiels. Elle indique à quels repères scolaires (ou principaux diplômes) et à quels domaines de formation du Québec peuvent être comparées les études effectuées à l’extérieur du Québec.

POUR EN SAVOIR PLUS : http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/formulaires/formulaire-titre/evaluation-etude/marche-suivre.html

 

Faire reconnaître les diplômes : Plusieurs solutions peuvent vous être proposées ! Tout dépend de l’instance qui aura à vous évaluer (Commissions scolaires, cégeps, universités, Ordres professionnels, Autorités des marchés financiers etc.)

POUR EN SAVOIR PLUS : contactez-nous X

L’Évaluation comparative du MIDI est-elle obligatoire ? >

Cette évaluation est utile mais elle n’est pas obligatoire. X

Est-ce que mon expérience acquise à l’étranger pourrait être prise en compte ? >

Bien sûr. En général, l’expérience pertinente et significative dans un domaine est valable, peu importe le lieu où l’apprentissage a été réalisée. X

Je viens d’arriver au Canada et j’ai apporté tous mes diplômes de mon pays. Est-ce que Qualification Montréal peut analyser mon dossier et m’octroyer un diplôme québécois en équivalence ? >

Non. Qualification Montréal ne fait pas d’analyse comparative des études. Vous pouvez cependant vous engager dans un processus de reconnaissance des acquis et compétences dans un établissement scolaire au Québec (Commissions scolaires et/ou Cégeps). Cette démarche permettra une analyse individuelle de votre dossier dans le but de faire reconnaître vos acquis scolaires et expérientiels dans le but d’obtenir un diplôme.X

 

Est-ce que mon diplôme obtenu par une démarche de RAC sera reconnu par mon employeur ? >

Oui. Le diplôme obtenu à la fin de la démarche, que ce soit pour une Attestation d’Études Professionnelles (DEP), Attestation d’Études Collégiales (AEC) ou un Diplôme d’Études Collégiales (DEC), est le même que celui obtenu en classe. X

Je suis allophone. Je parle bien le français, mais je fais des fautes à l’écrit. Puis-je tout de même faire une démarche de RAC ? >

La capacité de rédiger un texte en français est importante pour démontrer adéquatement vos compétences même si ces dernières sont très techniques. L’établissement scolaire de votre choix, sera en mesure d’évaluer vos compétences en français avant même d’entreprendre la démarche de RAC et de vous aider à parfaire votre français à l’écrit avant ou pendant votre démarche. X

Quels sont les frais rattachés à une démarche en RAC ? >

Pour les personnes qui bénéficient de la gratuité scolaire, les frais sont de même types pour tous les établissements. Cependant les frais peuvent varier légèrement d’un établissement scolaire à l’autre (Commissions scolaires et Cégeps). X

Combien de temps devrais-je allouer à ma démarche en RAC ? >

Tout dépend de votre disponibilité et de la disponibilité des spécialistes de contenus. Cependant la majorité des programmes offerts au DEP ou à l’AEC peuvent se faire à l’intérieur d’une année. X

Je suis français, et j’ai un diplôme de la France, je voudrais faire de la RAC pour obtenir le diplôme québécois. >

Avant d’entreprendre une démarche de RAC, vous devez vérifier si votre métier fait partie de l’accord Québec/France appelé arrangement de reconnaissance mutuelle des qualifications.

 

POUR EN SAVOIR PLUS : http://www.mrif.gouv.qc.ca/fr/ententes-et-engagements/ententes-internationales/reconnaissance-qualifications/entente-quebec-france X

Depuis 10 ans, je m’occupe bénévolement de toute la comptabilité d’un organisme communautaire. Puis-je faire reconnaître mon expérience ? >

Les compétences acquises par cette expérience nous laissent croire que vous seriez un candidat intéressant pour une démarche de RAC.

 

POUR EN SAVOIR PLUS : contactez-nous X

J’ai consulté votre liste de programmes, mais je ne trouve pas mon domaine professionnel. Est-ce que je peux faire de la RAC quand même ? >

En effet, ce ne sont pas tous les programmes qui sont offerts en RAC. Contactez-nous pour connaître les différentes possibilités. X

Je suis un ingénieur civil dans mon pays et j’aimerais pratiquer comme ingénieur ici. Pouvez-vous me donner l’autorisation d’exercer? >

QM ne peut vous donner l’autorisation d’exercer en génie civil.

 

S'informer sur les métiers réglementés. X

J’ai débuté un DEC il y a longtemps mais il n’est pas terminé. Je travaille dans mon domaine depuis ce jour. Est-ce que je peux terminer mon DEC par une démarche de RAC ? >

Il est toujours préférable de vous diriger vers l’établissement collégial où le DEC a été commencé. Si le programme est identique, aujourd’hui à celui d’autrefois, il sera plus facile vous faire compléter les cours manquants. X

Je suis allé voir mon agent d’emploi à Emploi Québec pour lui demander de l’aide pour un retour aux études. Il m’a dit de vous appeler pour de l’information. >

Qualification Montréal ne décide pas de votre retour aux études. Son rôle est de vous informer sur la possibilité d’une voie alternative, permettant de vous faire reconnaître des compétences, acquises en milieu de travail. Veuillez communiquer avec nous pour connaître les possibilités de RAC intensif dans votre domaine. X

Le diplôme obtenu par la reconnaissance des acquis et des compétences est-il reconnu par les employeurs ? A-t-il la même valeur que celui décerné par le ministère de l’Éducation? >

Qualification Montréal n’est pas habilité à vous octroyer un diplôme. C’est à la fin du processus d’évaluation de vos compétences en RAC, au sein de l’établissement de formation, que la demande du diplôme se fera auprès du Ministère ou que l’attestation sera émise par le collège. Ce diplôme ou cette attestation sont exactement les mêmes que ceux délivrés aux étudiants du secteur régulier ou de la formation continue. Un bulletin atteste de la réussite des évaluations, le cas échéant. Le diplôme et le bulletin ne portent aucune mention particulière, parce que la démarche de reconnaissance, même si elle est différente des processus habituels de formation, est tout aussi rigoureuse. Par ce fait, les employeurs en reconnaissent la qualité. X

Note : Le générique masculin désigne tant les femmes que les hommes et n’est utilisé dans ce site que dans le but d’alléger le texte.